Création de la société #6 : Penser Leveur

HNCK4400-1300x867Une levée de fonds est un processus à la fois complexe, technique et long. Il faut avoir des connaissances à la fois juridique, financière et business ce qui rend la tâche encore plus ardue. Se faire accompagner par un spécialiste permet un très bon retour sur investissement.

Vous aurez beau lire un ouvrage ou deux sur les levées de fonds, vous êtes loin d’imaginer les situations complexes et les jeux d’influence qui se jouent pendant les quelques mois d’une levée de fonds.

Soit votre société est une pépite que les investisseurs ou les business angels vont essayer de croquer en investissant à tout prix tout en négociant à tout va les clauses pour essayer de compenser le montant investi qui a eu souvent tendance à monter à cause de la « concurrence » des fonds, soit votre société est plus « banale » et dans ces cas-là, ils vont tout faire pour faire baisser la valorisation en vous faisant douter de la valeur de votre société.

N’oubliez pas que vous serez assis autour d’une table de poker où chacun mise, chacun bluffe, chacun tente des combinaisons. Et pour exceller, rien de mieux que de se faire accompagner par un expert du domaine, on les appelle « les leveurs de fonds ».

Ils prennent souvent un intéressement au pourcentage du montant levé, de 2 à 8% en fonction du niveau de service, du prestige des fonds, de la notoriété du leveur, de la performance. Attention, cela peut entraîner des biais : notamment celui de survaloriser votre société (pour augmenter sa commission) en échange de clauses plus dures : longue bad leaver, pas de good leaver, clause de liquidité préférentielle, clause de préemption,…

Si la commission porte sur une partie des actionnaires (parce que d’autres étaient déjà investisseurs), cela peut aussi biaiser son choix qui aura tendance à favoriser les nouveaux entrants, encore une fois pour maximiser sa commission. Ayez ces différents biais en tête avant d’attaquer les négociations.

Malgré cela, la présence d’un leveur à vos côtés sera un atout car il dispose d’un carnet d’adresses, il vous challengera sur la façon de vous présenter, il vous aidera à prendre du recul et vous donnera de l’énergie quand l’exercice traînera en longueur. N’hésitez pas à vous faire accompagner contre quelques pourcents du montant levé, qui les valent bien le jour où vous signez.

Voici quelques noms de sociétés spécialisées dans le domaine : Aelios Finance, Clipperton Finance, Bryan Garnier, Global Equities Corporate Finance, Alpha Capital Partners, Chausson Finance, LD&A Jupiter, Multeam, Blueprint Advisor, Avoltapartners. Il en existe bien d’autres.

Avant d’en choisir une, bien sûr, n’hésitez pas à les challenger en négociant les conditions. Encore une fois, pas de précipitation dans le choix de ce leveur qui vous accompagnera. Restez sereins et adoptez une démarche scientifique en notant les points positifs et négatifs de chaque interlocuteur rencontré.

Utilisez pour cela un tableau en notant quelques critères comme ceux présentés ci-dessous, en associant une note de 1 à 5 par exemple pour chaque leveur rencontrés :

  • Montant de la commission
  • Qualité d’écoute
  • Sympathie
  • Réputation
  • Réseau
  • Compréhension de votre société
  • Capacité à vous challenger
  • Disponibilité
  • Méthode de travail
  • Qualité d’orateur

N’oubliez pas que vous allez passer de nombreuses heures à échanger avec cette personne, donc essayez de choisir une personne qui est agréable et qui présente bien, afin de s’assurer que votre levée de fonds se passe dans les meilleures conditions.


Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières mises en ligne :

eauteur


Antoine Jeanjean
antoinejeanjean@gmail.com
@toniojj

Copyright Antoine Jeanjean – Toute reproduction partielle ou complète interdite sans accord préalable.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *