Vie de la société #4 : Penser Simplicité

Beaucoup d’erreurs viennent du fait qu’en entreprenant, on veut trop vite complexifier la problématique initiale, on souhaite attaquer toutes les dimensions du sujet à la fois. Les ressources (temps, développeurs, commerciaux, budget…) sont très limitées au démarrage d’une activité, il est donc indispensable de les affecter aux tâches les plus critiques, en aidant vos équipes à simplifier votre vision, votre objectif et votre discours.

Pour cela, il est important de simplifier votre roadmap, concentrez-vous sur les points clefs et élaguez le superflu, apprenez à canaliser votre créativité, pensez rationalisation. Less is more, précepte bien connu qui se vérifie au quotidien dans l’entreprenariat. Ne vous embourbez pas dans les points détails. « Penser simplicité » vous permet de rester focalisé sur une première version du service que vous pourrez plus par la suite rendre plus complexe en y ajoutant des fonctionnalités.

Penser simplicité vous apportera aussi l’humilité et la clarté, lorsque vous évoquerez votre projet avec les salariés que vous allez recruter, les journalistes à qui vous présenterez votre projet, les investisseurs que vous allez devoir convaincre et vos clients qui achèteront vos produits et services. Les consommateurs détestent la complexité, ils la fuient, et votre message doit être lisible par tous et simple. Si vous développez un portail ou une application, vous n’aurez qu’une seule chance de faire une bonne impression. Si un consommateur vous donne sa chance, ayez à l’esprit qu’il n’accordera que quelques minutes de son cerveau disponible à votre app ou votre site. Ne gâchez pas cette chance unique et mettez-vous dans sa tête en imaginant son expérience utilisateur qui ne connaissait rien de votre projet quelques minutes avant. Une seule chose va être importante dans ce cas : la simplicité et la clarté de votre offre. C’est cela qui va lui donner envie de revenir et d’en parler autour de lui.

Voyez d’ailleurs quels sont les produits & services qui ont explosé ces dernières années et que vous utilisez tous les jours (Google Search, iPhone, Snapchat, Nespresso, …). Ces services ont tous opté pour une stratégie basée sur la simplicité, l’épuré, la clarté et la rapidité d’accès à l’information ou au produit. Ils se sont tous concentrés sur l’essentiel, tous les attributs proposés servent à quelques choses et plaisent aux consommateurs.

D’ailleurs, c’est aussi une tendance forte qu’on retrouve sur le web : de nombreux sites ont fait le choix de simplifier leur présentation, leurs offres, leurs produits et leur marketing. Ils ont fait le choix d’alléger le côté hyper chargé des sites des années 2000. On repasse en fonds blancs, on utilise des sites responsive où les infos sont faciles à trouver et les formulaires facile à manier. On présente moins d’offres, on cible clairement ses clients et on facilite ainsi la compréhension globale de l’ensemble de l’activité de la société.

Un bon exercice pour réussir à mesurer le degré de complexité de votre projet est de tenter d’expliquer votre service ou produit à votre belle-mère en 3 phrases. Si elle n’a rien compris, c’est que vous devez encore travailler votre discours et aussi peut-être revoir certains aspects de votre projet.

En effet, derrière la phrase « tu peux pas comprendre, c’est compliqué », se cache souvent une incapacité à penser simplicité et à choisir les éléments importants qui fondent votre pensée. Il est toujours plus facile de complexifier que de garder la substantifique moelle qui donnera naissance à l’ADN de votre projet.

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières mises en ligne :

eauteur


Copyright Antoine Jeanjean – Toute reproduction partielle ou complète interdite sans accord préalable.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *