Vie de la société #6 : Penser Empathie

La faculté de se mettre à la place des autres est une qualité indispensable dans l’entreprenariat. L’aptitude de penser comme vos clients, vos partenaires, vos salariés l’espace de quelques heures est une qualité qui pourrait vous aider à aller très loin. À chaque fois qu’on ne comprend pas la réaction d’un autre parti, il est important de se replacer dans son référentiel.

Pour se faire, vous devez vous poser les questions suivantes en vous mettant dans la tête de vos salariés, vos clients ou vos partenaires :

  • Qu’est-ce que je ferais à leur place ?
  • Est-ce que je travaillerais avec cette société, avec cette personne ?
  • Aurais-je envie d’acheter son service ou son produit ?
  • Comment est-ce que je me sentirais traité si j’étais salarié au sein de cette société ?
  • Quelles seraient mes attentes ?

Une expérience intéressante : si on vous montre le début d’une vidéo où « une main est sur le point de lâcher une balle de tennis » en vous demandant de deviner ce qui va se passer. Vous répondez « la personne va lâcher la balle et elle va tomber sur le sol ». Jamais vous ne vous êtes dits que cette vidéo pouvait être tournée dans l’espace et que la balle allait s’envoler dans les airs, soumise à une apesanteur différente de votre référentiel habituel. Qu’a fait votre cerveau ? Il a appliqué la déduction logique, la chute au sol, en lien avec le résultat le plus couramment rencontré pour ce type de situations.

penser_empathie Il en va de même pour vos anticipations quotidiennes avec les gens de votre entourage pro ou perso. Chacun de nous a créé son référentiel, via ses croyances, son éducation, ses expériences professionnelles et personnelles, ses accidents, ses réussites… Ce référentiel va nécessairement s’exprimer dans chacune de ses décisions et de ses réactions. Elles passeront toutes par le prisme de cette sensibilité qui lui est propre.

Dans ce cadre, on définit l’empathie comme étant la capacité à prendre le temps de comprendre le référentiel de votre interlocuteur avant de tirer des conclusions, des déductions et des lois. Si vous prenez le temps de vous forcer à faire de difficile exercice, vous éviterez bien des incompréhensions et des conflits au sein de votre entreprise. Chacun de nous a de bonnes intentions, cependant, vous savez maintenant qu’elles n’ont pas toutes été élaborées dans le même référentiel. Si vous vous mettez à la place de vos salariés, clients ou partenaires, vous allez mieux communiquer avec eux et entrainer les gens avec vous, sans les manipuler.

Et c’est le point clé de nombreux conflits d’entreprises, chacun se cachant derrière ses bonnes intentions. Mon père m’a souvent répété une phrase qui m’a marqué et qui m’a fait comprendre beaucoup de choses : « tout le monde a de bonnes intentions, même le plus cruel des criminels, chacun s’est construit son propre référentiel pour justifier ses actes et se persuader que dans ce référentiel, ses intentions sont bonnes ». Posez-vous cette question à chaque fois que vous ne comprenez pas la réaction d’une personne de votre entourage et bien souvent, cela vous donnera des clés pour mieux décrypter certains comportements.

Quand on prend pleinement conscience de cela, on fait un bond en avant dans les interactions avec les autres, surtout avec ceux que l’on qualifiait auparavant de « cons » (ce qui signifie souvent « personne qui ne pense pas comme moi et qui a des idées opposées aux miennes ») et qu’on peut désormais considérer comme différent, du moins un autre qui n’aura pas eu la même expérience de vie et qui ne réagira pas comme vous face à des situations. Certains seront intéressés pour revoir leur référentiel et les croyances qu’ils ont construites dans ce cadre. D’autres sont convaincus du bien-fondé de leur mode de pensées et c’est peine perdue que d’essayer de leur faire prendre un autre chemin, d’ailleurs ils ont parfois raison et c’est vous qui faites fausses routes ! Mais ne dépensez jamais trop d’énergie avec des personnes engluées dans leur vérité, péremptoires et obstinées, qui refusent de débattre ou de revoir leur position.

L’entreprenariat est composé à 90% d’aspects humains, c’est la raison pour laquelle dans ce guide, une bonne partie des fiches pratiques concernent des questions relationnelles. Si vous n’aimez pas les gens, n’entreprenez pas. Si vous ne prenez pas le temps de bien communiquer, vous irez droit dans le mur, en négligeant l’impact que peut avoir une mauvaise communication au quotidien.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *