Vie de la société #7 : Penser BFR

Le BFR est le besoin en fonds de roulement (WCR en anglais). Il permet de mesurer les ressources financières à mettre en œuvre pour couvrir les besoins financiers engendrés par le décalage entre les décaissements et les encaissements.

bfr Les décaissements représentent les dépenses et recettes nécessaires à la production des biens et/ou service vendus par votre société. Les encaissements sont les entrées financières générées par la commercialisation de ces biens et/ou services.

Si le BFR est négatif, on parlera de ressource en fonds de roulement. C’est le cas notamment de certaines sociétés de distribution qui payent leurs fournisseurs après livraison alors que leurs clients payent comptant, ce qui leur permet d’avoir encaisser les ventes du bien avant même que sa facture soit payée au fournisseur.

Si le BFR est positif, on doit financer ses besoins courts termes par l’excédent de ressources à long terme. On peut aussi faire appel à des ressources extérieures (prêts, levées, …).

Si le BFR est nul, le passif circulant est suffisant pour financer l’actif, nul besoin d’exploitation à financer.

Comment le calculer ?

Pour le calcul, rien de plus simple qu’une feuille Excel avec :

  • Les actifs circulants :
    • Les stocks : valorisé selon l’inventaire, on compte aussi :
      • les matières premières
      • les produits en cours de transformation
      • les produits transformés non vendus ;
    • Les créances clients ;
    • Les autres créances.
  • Les passifs circulants :
    • Les dettes fournisseurs ;
    • Les dettes sociales ;
    • Les dettes fiscales ;
    • Les autres dettes non financières.

Le BFR = Les actifs circulants – Les passifs circulants

Pour l’exprimer en jours de chiffre d’affaire, on pourra diviser le montant par le CA HT puis de multiplier par 365.

Afin de l’anticiper dans les mois qui viennent, il sera important d’évaluer :

  • La valeur moyenne du stock dans le futur, qui est généralement la moyenne entre le stock Maximum (juste après réappro) et le Stock Minimum (seuil de déclenchement de la réappro)
  • Le montant moyen des créances clients qui dépend de la politique commerciale ;
  • Le montant moyen des dettes fournisseurs ;
  • Les autres dettes sociales et fiscales peuvent quant à elle être facilement anticipables.

Le BFR augmentera proportionnellement au Chiffre d’Affaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreuses sociétés qui veulent se développer rapidement font appel à une levée de fonds pour faire face à un BFR fortement positif nécessitant un apport immédiat en trésorerie.

De plus, des évènements peuvent soudainement nécessiter une augmentation du BFR :

  • Baisse des ventes, donc augmentation du stock ;
  • Retard de paiements d’un client avec lequel il y a un litige ;
  • Dépôt de bilan d’un client/partenaire qui entraine une perte sèche sur une créance client ;
  • Vol ou destruction de stock avec dossier d’assurance qui prend parfois plusieurs mois ;
  • Fraude bancaire entrainant des impayés sur stock déjà livré.

Il est donc important de garder un œil à tout instant sur le niveau du BFR afin de piloter sereinement votre société.

Découvrez tous les articles de la Section #2 ainsi que la Section #1 et la Section #3

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des dernières mises en ligne :

eauteur


Antoine Jeanjean
antoinejeanjean@gmail.com
@toniojj

Copyright Antoine Jeanjean – Toute reproduction partielle ou complète interdite sans accord préalable.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *